Les marées au Fogeo en Arzon


Le parc du Fogeo est séparé de l'océan par un cordon dunaire qui le protège de l'entrée d'eau de mer à marée haute.
Il semble que l'eau puisse circuler à travers le sable de la dune, et le niveau de la mer par rapport à l'altitude du parc et par rapport au niveau de l'eau dans l'étang d'eau saumatre est donc un point à surveiller.

Le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine) ne donne pas d'indication sur les hauteurs de mer sur la plage du Fogeo. Par contre il donne les hauteurs d'eau au niveau de Port Navalo, et les éléments permettant de calculer les hauteurs d'eau au Port du Crouesty.

Attention, les hauteurs d'eau peuvent être très différentes d'un endroit à un autre, même à une distance modeste.
C'est particulièrement le cas dans le golfe du Morbihan : les flux montant et descendant sont ralentis par l'entrée du golfe et par les îles et la marée est donc amortie et retardée à l'intérieur du golfe par rapport à l'océan.

Le tableau ci-dessous montre les hauteurs de mer dans quelques points du golfe.
On note par exemple que le niveau des basses mers de vive-eau au Crouesty est 1,3 mètres en dessous de celui du Logeo, pourtant distant seulement de quelques kilomètres ! Le premier est sur l'océan, le second est dans le golfe.

en coordonnées IGN69 (en mètres)Le CrouestyPort NavaloLe LogeoVannes
plus basse mer astronomique (coeff 120)-2,77-2,575-1,016-0,985
basse mer moyenne de vives-eaux (coeff 95)-2,10-1,925-0,816-0,785
basse mer moyenne de mortes-eaux (coeff 45)-0,85-0,725-0,366-0,335
niveau moyen (coeff 70)0,420,4250,5240,695
pleine mer moyenne de mortes-eaux (coeff 45)1,351,3751,2841,465
pleine mer moyenne de vives-eaux (coeff 95)2,502,4251,8842,065
plus haute mer astronomique (coeff 120)3,163,0252,0842,315
(les chiffres sont donnés en coordonnées IGN69, celles qui servent aux cartes terrestres)

La plage du Fogeo n'étant séparée du Crouesty que par le promontoire du Petit Mont, on fait très peu d'erreur en retenant, pour le Fogeo, les chiffres du Crouesty, tels que calculés à partir des données fournies par le SHOM.

Le graphique suivant montre l'évolution du niveau de la mer au Crouesty (et donc au Fogeo) sur une période d'un an (année 2010 prise à titre d'exemple). Attention, les données (hauteur en mètres, échelle de gauche) sont des hauteurs par rapport au zéro hydrographique (le zéro des cartes marines, à peu près le niveau le plus bas atteint par la mer lors des très grandes marées). Pour les convertir en altitude par rapport aux cartes terrestres, il faut retrancher (au Crouesty) 2,85 mètres (échelle de droite).

hauteurs de mer au Crouesty en 2010
(pour voir les données chiffrées, cliquer ici)
hauteurs au Crouesty (en mètres)coordonnées
terrestresmarines
plus basse mer astronomique (coeff 120)-2,770,08
basse mer moyenne de vives-eaux (coeff 95)-2,100,75
basse mer moyenne de mortes-eaux (coeff 45)-0,852,00
niveau moyen (coeff 70)0,423,27
pleine mer moyenne de mortes-eaux (coeff 45)1,354,20
pleine mer moyenne de vives-eaux (coeff 95)2,505,35
plus haute mer astronomique (coeff 120)3,166,01

niveau de la mer et coefficients de marée au Crouesty
Les plus hautes mers atteignent 6 mètres en coordonnées marines, soit 3.15 mètres en coordonnées terrestres, ce qui signifie que, si la dune n'existait pas, la quasi-totalité du parc serait submergée lors de ces très grandes marées. N'émergerait que la partie est du parc, et la rive nord de la noue ouest (voir carte avec cotes altimétriques présentée à l'occasion de l'appel d'offre pour le projet de réaménagement).
Lors d'une marée de vive-eau moyenne, la noue ouest et l'étang déborderaient, le poney-club et le club-house auraient les pieds dans l'eau, et la plaine des loisirs serait au ras de l'eau.

Les analyses d'eau réalisées dans le cadre du projet de réaménagement du parc indiquent que l'eau de l'étang est salée, avec une salinité proche de celle de l'océan. Ce qui, selon la Mairie d'Arzon, signifie que l'étang et l'océan communiquent à travers le sable de la dune.
Dans la mesure où le niveau de l'étang ne varie que de quelques centimètres à chaque marée, on peut supposer que le flux de la marée est amorti par la traversée de la dune, et que, en l'absence d'apport d'eau de pluie et de pompage (de l'étang vers la mer), le niveau de l'étang fluctuerait légèrement autour du niveau moyen de l'océan.
Le graphique ci-dessous présente l'évolution de ce niveau moyen de l'océan (moyenne sur 24 heures ou une semaine).

niveau moyen de la mer au Crouesty en 2010
Côté parc du Fogeo, le niveau de l'eau dans l'étang varie entre la cote 0.6 m et la cote 1 m (en coordonnées terrestres), donc toujours quelques dizaines de centimètres au dessus du niveau moyen de l'océan.
Les berges de l'étang se situent vers 2 mètres, à l'exception de deux zones comprises entre 1.5 et 2 m (au nord-est et au sud de l'étang). Il n'est toutefois pas souhaitable de le remplir au delà de 1 m en fonctionnement normal, pour lui permettre de jouer son rôle d'amortisseur en cas d'orage exceptionnel.

altitude du parc du Fogeo et niveau de la mer

Reste à savoir si un écart de 50 centimètres entre le niveau de l'étang (1 m en coordonnées terrestres) et le niveau moyen de la mer les semaines où il est élevé (0.5 à 0.55 centimètres) est suffisant pour assurer l'évacuation de l'eau de pluie à travers la dune (et donc permettre l'arrêt du pompage de l'étang vers la mer, comme le prévoit le projet de réaménagement).

Le haut de la dune, dans sa partie la plus basse, située à l'ouest, près du Petit Mont, serait, selon la Mairie, à 6 mètres d'altitude (et 8 mètres pour la dune plus à l'est, coordonnées terrestres).
C'est près de 3 mètres au dessus des grandes marées (coefficient 120). Mais il ne faut pas oublier que le niveau de la mer peut être remonté quand la pression atmosphérique est basse (la mer est "aspirée" localement par la dépression) : une baisse de pression de 10 hPa provoque une élévation du niveau de la mer de 10 cm (cet effet, nommé surcote, pouvant être amplifié par la proximité des côtes).
En outre, un fort vent de mer a tendance à "pousser" l'eau vers la terre et donc à rehausser le niveau de la mer (surtout si l'eau est peu profonde).

En cas de tempêtes, on a observé sur la côte Atlantique des surcotes dépassant 1,5 mètres.
Avec une surcote exceptionnelle de 2 mètres, le niveau de la mer atteindrait par grande marée 5 mètres au Fogeo, pour une dune à 6 mètres.

Et finalement, il ne faut pas oublier la houle qui peut envoyer des paquets de mer au dessus de la dune en cas de tempête.