Du reflet fidèle au reflet "infidèle", la nature ne manque pas d’imagination pour modifier l’image de l’objet. Le scientifique va se rebeller en me sortant sa batterie de calculs d’angulaisons et de perspectives pour corriger l’incongruité de mon crayon.

Mais les formules mathématiques, pour l’instant, ne m’ont pas inspirée. Et pourtant elles sont parfois le moteur d’oeuvres éminemment belles, confer les oeuvres de Morellet.

Ballade picturale en Bretagne - Fantome de barque - Martine Guiral  Fantôme de barque


En ce qui me concerne, je n’ai pas trouvé le fil. Mais la contemplation de ses oeuvres m’a laissé dans un coin de tête l’envie de m’y confronter un jour ou l’autre. Voilà comment passer d’une obsession à une autre.

Mais celle de l’eau n’a pas fini de m’abreuver...