Un peu d'histoire

la baie du Croisty avant la construction du port Jusqu'à la fin des années soixante, l'extrémité de la presqu'île du Rhuys était une zone de marécages assez peu fréquentée mais néanmoins habitée depuis toujours : le cairn du Petit Mont témoigne de présence humaine quelques 4500 ans avant JC (cliquez pour voir l'histoire du Fogeo du Néolithique au Moyen Age).

La petite baie du Croisty, face au bourg d'Arzon, était protégée depuis le sixième siècle par la petite chapelle construite par les moines de Saint Gildas (sous le nom de Croës-Ty, pour maison de la croix) et dédiée à la Vierge et aux marins. La chapelle, maintes fois détruite par les tempêtes puis reconstruite, existe toujours, la construction actuelle datant de 1826.

Le début des années 1970 a marqué un tournant dans le destin du Croisty, avec la construction, en baie du Croisty, du port de plaisance du Crouesty, suivi très rapidement d'une urbanisation galopante.

Le port a été créé en extrayant des tonnes de sédiments du fond de la baie, et en les utilisant pour réhausser le niveau du sol de la zone marécageuse environnante, en gagnant en outre un peu sur la mer.
le port du Crouesty en construction Le port du Crouesty en contruction
Pas encore trace des Terrasses
encore moins de la thalasso !



Attirées par le port et ses nouveaux aménagements, les grandes résidences de vacances se sont multipliées aux alentours. Les remparts de Kerjouanno ont été construits en même temps que le port, vers 1973-1975, sur un massif rocheux directement face à la mer.

Peu après la construction du port, la barre de la résidence des Terrasses de Kerjouanno 1 sortait de terre tout près du port et de la plage du Fogeo.
De nombreux lotissements s'épanouissent tout autour de ce qui deviendra l'actuel Parc du Fogeo.

le parc du Fogeo en 1985 Le Parc du Fogeo en 1985
(Bulletin Municipal d'Arzon)

On y retrouve
- Les Terrasses au Nord Est
- Les Remparts à l'Est de la plage
- L'école de voile (alors localisée sur la plage)
- la SNSM et le club de plage
- et le terrain de foot

Un vaste parking circulaire
marque l'endroit où sera implanté
le Centre de thalassothérapie
Louison Bobet


En 1990, le gigantesque centre de Thalassothérapie Louison Bobet, en forme de paquebot, est implanté entre le port et la plage du Fogeo.
Sa construction fige (espérons-le) les limites de l'espace naturel du Parc du Fogeo, qui s'étend aujourd'hui sur un triangle de plus de 9 hectares bordé par les Terrasses au Nord-Est, la thalassothérapie a Nord-Ouest, le Petit Mont à l'Ouest, et l'océan au Sud.